BM-new-blanc.png

NEWSLETTER

SUIVEZ-NOUS

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube

©1995 - 2018  Bourgogne Magazine | création par Incom Dijon
Tous droits réservés

#14
DECEMBRE - JANVIER 2011

1/1

L'ÉDITO

L'aventure des sapins de Noël que nous évoquons plus loin illustre à bien des égards la relation historique qu’entretient le Morvan avec Paris. Le nordmann made in burgundy éclaire de ses lumières la cour de l’Elysée et cela n’est que justice. Car, sans le Morvan, sans les flotteurs qui partaient autrefois de la Cure et passaient par l’Yonne, nos Parigots (têtes de veaux) n’auraient peut-être pas eu suffisamment de bois pour se chauffer correctement les fesses. Que dire du sein de la nourrice morvandelle, généreux et toujours prêt, qui a donné de l’énergie à bon nombre de futurs apôtres du jacobinisme ? Que dire encore de ces « p’tits culs de Paris » venus trouver une famille d’adoption dans les rondeurs d’un pays encore capable de les accueillir ?

« Tout ça, c’est du passé », rétorqueront les grincheux. Encore que, comme nous l’a déjà démontré Gérard Mottet dans Bourgogne Magazine (numéro de janvier 2009), ça n’est pas la Seine qui coule sous le pont de l’Alma, mais l’Yonne, qu’on se le dise ! Ils sont nombreux aussi à faire carrière sous les ors de la République (Daniel Vaillant par exemple), dans les défilés sur les Champs-Elysées (le cégétiste Bernard Thibault), dans le show-biz ou sur scène (Jérôme Deschamps des Deschiens), avec les pieds embourbés quelque part dans le Morvan. Pendant qu’ils mènent leur vie sous les sunlights, les autres, eux, restent au pays.

Paris et le Morvan sont des contraires qui s’attirent. Ils sont le reflet d’une France à deux vitesses, partagée entre les sirènes du centralisme et la nécessité des équilibres territoriaux. Ce French Paradox vécu de l’intérieur du pays mérite une attention particulière. Nos petits sapins de Noël ne sont qu’un avant-goût de tout ce que l’on peut dire sur le sujet. En février, c’est promis, vous en saurez beaucoup plus sur ce couple infernal qui unit Paris et le Morvan. En attendant, passez de bonnes fêtes de fin d’année en notre compagnie.

Dominique Bruillot

AU SOMMAIRE

En voir plus
En voir plus

16

24

En voir plus

44

En voir plus

34

En voir plus

48

Les Autres Numéros