Télécharger la couverture HD

en cliquant ici.

 L'âme du patrimoine

 

Aujourd’hui, tout le monde ne jure que par la redécouverte de nos territoires et la France veut retrouver son rang de première destination touristique mondiale. Si l’on se contente de ne regarder que l’inventaire de son patrimoine, acteur essentiel de l’attractivité, notre pays en a les moyens sur le papier. Mais ce patrimoine a un coût d’entretien que l’impôt seul ne peut couvrir.

 

Le formidable soutien impulsé par Stéphane Bern et son loto apporte l’éclatante (et quelque part inquiétante) démonstration que le sauvetage de nos vieilles pierres et de tout ce qui constitue notre mémoire culturelle (eût-elle été cultuelle à d’autres époques), ne peut pas se passer du soutien de chacun. Aide-toi et le ciel t’aidera. 

 

Le dossier que publie Bourgogne Magazine est en tout point édifiant. De la petite église qui se meurt à l’ancien site industriel qui menace de s’écrouler en passant par le formidable appel au mécénat pour secourir le définitoire de l’abbaye de Cîteaux, c’est à coup de millions d’euros que le peuple répond, avec la motivation, importante au demeurant, de la défiscalisation. Tout cela est bien fragile. La France veut se montrer belle, mais a du mal à entretenir sa toilette monumentale.

 

Elle a besoin, pour le faire, de l’engagement de tous ces fous de patrimoine qui donnent de leur temps, et s’endettent parfois dans des conditions intenables, pour garder toute sa dignité. À ces guerriers de la pierre et de la mémoire, Bourgogne Magazine adresse ses plus chaleureux remerciements. Sans eux, que serions-nous devenus ? Leur croisade est l’ultime rempart contre l’abandon. Ils sont l’âme du patrimoine.  

 

Dominique Bruillot

IG-Hypercar-054.jpg

SUPERCARS
ET CHÂTEAUX

Patrimoine et paysages bourguignons sont une inspiration pour les collectionneurs de voitures d’exception. Beaucoup se retrouveront, début juillet, pour la première édition de Prestige Auto Beaune. Avec la complicité des organisateurs, Bourgogne Magazine s’est offert une balade de rêve entre La Bussière-sur-Ouche, Couches et Savigny-lès-Beaune.

Vitis-Valorem---Stéphane-Bidault-10.jpg

SARMENTS
ÉCOLOGIQUES

Que faire des sarments de la vigne une fois taillés ? Les brûler, conformément à une tradition bien ancrée mais jugée polluante ? Ou les valoriser localement pour en tirer des ressources et énergies nouvelles ? C’est le serment qu’ont prêté quelques pionniers bourguignons, dont le succès va croissant malgré quelques sujets de discorde…

POMPON-017.jpg

POMPON :
100 ANS D'UN OURS
INDÉMODABLE

Il y a 100 ans, le sculpteur de Saulieu présentait pour la toute première fois son Ours blanc à Paris. Retour sur cette sculpture née dans un misérable atelier de Montparnasse, devenue une véritable icône mondiale.

PATRIMOINE_ABBAYE-DE-CÎTEAUX__018.jpg

PATRIMOINE :
QUI PAYE LES TRAVAUX ?

Définitoire de l’abbaye de Cîteaux, église de Flavigny-sur-Ozerain, château de Meauce, poterie de la Montagne, puits Hottinger, écuries du château de Chaumont-Laguiche, château de Pisy… Rencontre avec ces sauveteurs de vieilles pierres qui se démènent pour financer leurs dispendieux chantiers.

Dossier
spécial

40 pages

SAN-VINCENZO-DE-AMARONE-001.jpg

RÉCIT D'UNE
SAN VINCENZO
EN SICILE

Quand Beaune se rapproche de Castellammare del Golfo, une délicieuse cité sicilienne entourée elle aussi de vignes. Carnet de voyage de la première édition de la San Vincenzo Dell’Amarone, un événement pour lequel Alberto Iacono a tout bonnement affrété un Boeing 737…

791--SAR2015-©-BM_edited.jpg

HOMMAGE À LA CHANSON À BOIRE

La Bourgogne aime à rire, à boire et à chanter comme nous (air connu). Le vin et l’esprit de fête sont depuis longtemps des compagnons de partition. Rendons hommage à la chanson bourguignonne, ses traditions, ses personnages hauts en couleurs. Un patrimoine culturel
qui perdure au-delà des clichés.

Pierre-Marty-2_edited.jpg

RENCONTRE AVEC
PIERRE MARTY

Depuis l’incendie de sa maison en 2017, l'étonnant artiste-plasticien installé en Puisaye icaunaise travaille le bois brûlé. Après avoir donné une nouvelle vie aux poutres calcinées de sa charpente, il poursuit sa recherche artistique, invitant à voir la beauté dans les choses dégradées…

IG-Alesia-062.jpg

VENI, VIDI, CHOISI : 
ALÉSIA PAR L'OBJET

Des habitants d'Alise-Sainte-Reine et ses environs nous présentent les objets archéologiques qu’ils ont choisis dans les réserves pour l’étonnante exposition participative « Veni, vidi, choisi ! » (du 21 mai au 30 novembre 2022).

AdobeStock_273425907.jpg

QUAND LA NIÈVRE S'INTERROGE…

Focus sur "Imagine la Nièvre !", consultation géante voulue par l’assemblée départementale du
58. L’avenir seul nous dira si la parole collectée auprès de 1 500 Nivernais, une première du genre, sera entendue et suivie d’effet.