BM-new-blanc.png

NEWSLETTER

SUIVEZ-NOUS

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube

©1995 - 2018  Bourgogne Magazine | création par Incom Dijon
Tous droits réservés

#30
MARS - AVRIL 2013

1/1

L'ÉDITO

Les cols, Jean-Pierre Jouvenceau sait les monter au courage, à la pédale, avec de gros braquets. Cet ancien facteur a plus d’un vélo dans la tête. Il en a même fait une passion, une obsession qui s’exprime avec un charme à la fois suranné et touchant, dans le musée qu’il s’est construit au cœur de la Bresse, à Saint-Usuge.
Seulement voilà, 2013, c’est l’année du Tour de France numéro cent. Et son sang n’a fait qu’un tour. Le musée du Vélo ne pouvait pas faire l’impasse sur un tel événement. Rassemblant toute son énergie et ses modestes deniers, le coureur de fond Jouvenceau s’est attaqué au plus redoutable des défis : l’organisation d’un événement qui réunit cyclisme et gastronomie. Un véritable contre-la-montre pour atteindre, le samedi 27 avril, les sommets du bon goût et de la performance, dans le cadre prestigieux du château de Montcony.
On imagine déjà le facteur de Jacques Tati, éminent symbole des plaisirs de la fête et du vélo, déambulant et titubant dans les rues de ce « village de Saône-et-Loire » créé pour la circonstance, annonçant avec un air solennel le programme du jour : « Expo-quiiiiiz, caravane publiiiiicitaire, déguuuuustations, jaaaazz band, orgue de baaaaarbarie et, tout droit venus des plus hauts cols, les cooooors des Alpes ! » Au micro, lui faisant écho, François Belay, « the » speaker officiel du Tour (dont on connaît les attaches avec la Bresse de l’Ain), sera présent pour annoncer en fanfare les guest stars participant à la fête, les amis de « JPJ », ces grands champions qui ont dopé (au sens noble) la réputation de l’épreuve reine de la petite reine : Raymond Poulidor, Jean-Pierre Danguillaume, Henri Anglade, Michel Laurent, sans oublier les régionaux de l’étape, le Nivernais Jean-François Bernard et le Saône-et-Loirien « Nanard » Thévenet.
Un exploit annoncé que cet événement « Cyclisme et Gastronomie ». Mais à quoi carbure-t-il au juste Jean-Pierre Jouvenceau ? Au bourgogne, on le sait, car il a ses entrées viticoles du côté de Beaune. Voilà qui nous rassure.

Dominique Bruillot

AU SOMMAIRE

En voir plus

20

En voir plus

24

En voir plus

58

En voir plus

40

En voir plus

46

En voir plus

72

Les Autres Numéros